Juyon Bantai Index du Forum
 
 
 
Juyon Bantai Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Chap 2 : La rédemption

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Juyon Bantai Index du Forum -> Juyon bantai -> Histoires
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Angel Ryuuji
Arrancard/Hollow

Hors ligne

Inscrit le: 27 Juil 2011
Messages: 123
Masculin Cancer (21juin-23juil) 鷄 Coq

MessagePosté le: Sam 6 Aoû - 11:13 (2011)    Sujet du message: Chap 2 : La rédemption Répondre en citant

7eme mouvement : Une faible lueur

Musique-clé : Existence - Clannad Original Soundtrack (2:25)



Le récit

Peu de temps auparavant je fus trainé dans un Garganta et envoyé dans une zone inconnue, cette zone était une ville d'apparence médiévale, la pauvreté et la saleté étaient présentes partout.

Un groupe de personnes se dirigea vers moi, l'arme à la main, elles me malmenèrent, mais malgré les coups et les insultes je ne bronchais pas, je n'en avais rien à faire.

Elles me laissèrent, gisant dans le caniveau. Je m'endormis dans ce même endroit, il faisait jour à présent, l'endroit était devenu relativement animé, les gens passaient devant mon corps sans vie sans me prêter aucune attention.

Ca devait être la loi qui régissait cette endroit, si tu es trop faible pour survivre, tu ne mérites même pas l'attention des gens. Tu ne mérites même pas de vivre. Il devait surement exister beaucoup d'autres endroits où cette loi, faisait office de seule règle.


(Et dire que je me battais contre ce système sans fin...)

Je fermais les yeux en attendant mon heure arriver, je n'avais plus rien, plus de force, plus de sentiment, plus de raison de vivre...

Je me reçu un jet d'eau sur la figure...


- Hey ho faut pas comater en plein milieu de la route, surtout quelqu'un d'aussi vigoureux que vous...
- Laissez moi tranquille... laissez moi me reposer...
- Non... allez venez chez moi... je ne peux pas vous laisser ici...

Je sentis qu'on me trainait. Cette sensation dura un long moment, puis on me posa dans l'herbe.

- Mais réveillez vous, j'ai eu la gentillesse de vous portez jusqu'ici vous pourriez au moins ouvrir les yeux...

Bien que je n'avais pas de raison particulière de le faire, j'ouvris les yeux avec difficulté, je voyais encore flou du fait de l'éblouissement que je ressentais après avoir fermé mes yeux aussi longtemps.

La première couleur que je vis fut du bleu, un beau bleu turquoise, puis je discernai des cheveux argentés. Je me frottais les yeux afin de pouvoir mieux voir cette personne. C'était ELLE, elle me souriait en me regardant, les souvenirs de sa mort remontèrent violemment, j'étais en colère :

- Où sommes-nous ? Que fais-tu ici ? Tu ne devrais pas êt...

Elle me frappa au ventre violemment, pas de doute c'était bien sa force habituelle...

- Euuurgh... mais qu'est-ce que tu fais ?!! Ca fait mal...
- Bah je t'ai frappé ça se voit pas... N'empêche quelle éducation as-tu reçu... je te sauve des caniveaux... Je te porte jusqu'ici, alors que tu fais ton "tas"... et la première chose que tu trouves à dire c'est : "Où sommes-nous ? Que fais-tu ici?"

Je me frottais l'estomac elle m'avait fait super mal, mais je n'avais plus de doute c'était bien Aokurin...
Voyant que je n'étais pas décidé à parler elle prit l'initiative de le faire :

- Alors ici on est au Rukongai, dans le 80 eme district celui de Kusashiji, réputé comme étant le plus dangereux de tous les districts, ce que je fais ici... ben je t'ai porté jusque là alors que t'étais allongé comme un espèce de "tas" au beau milieu du chemin...
- ...Rukongai ?...
- Même ça tu le sais pas ?... décidément tu viens d'où toi ?... Alors le Rukongai c'est l'endroit où toutes les âmes des morts, qui n'ont pas été acceptées au Seireitei, se retrouvent...
- ...les âmes des morts ?...
- Oui... les âmes des morts... Mais t'es vraiment à la masse toi... A part répéter des bouts de ce que je dis tu sais dire autre chose...

Je la regardais, la dernière image que j'avais eu d'elle était sa vie qui s'éteignait devant mes yeux, et maintenant je la revoyais vivante mais pourtant elle n'a pas l'ar de se souvenir de moi...

- Je m'appelle Angel...

Son visage s'éclaira d'un large sourire, j'eus un début d'espoir mais elle dit :

- Ah bah voila, enchanté Angel, c'est un beau nom que vous avez là et en quelque sorte on dirait que vous êtes un ange déchu tombé du ciel...
Moi c'est... en fait je n'ai plus de nom.. ou plutôt chaque personne ici a oublié son ancienne identité il y a bien longtemps...


L'espoir de retrouver ma Aokurin s'envola avec cette phrase, mon visage montrait sans doute à quel point j'étais déprimé :
- Mais... euuuh... ça veut pas dire qu'on a pas de mémoire dans cette vie-là... on peut revivre en quelques sortes... enfin je crois...
- ... mais tu as dit qu'on était dans le district le plus dangereux... je vois mal comment je pourrais me faire de nouveaux souvenirs dans un endroit pareil...
- Euuuh... ben bonne question... haha... Je dirais qu'il suffit de pas grand chose pour se faire des souvenirs inoubliables... pas besoin de nourriture... ni de richesses... pour ça... Je me dis que si je rencontrais juste une personne avec qui je pourrais passer de tels moments je serais comblée...
- ... Même si tu disparais ?...
- ... Si je disparais alors je m'en voudrais, car j'aurais laissé derrière moi la personne avec laquelle j'ai passé de tels moments... Et je ferais tout pour la retrouver même après la mort...

Ses mots contractèrent légèrement mon coeur, c'était donc pour cela qu'elle pleurait lorsqu'elle était morte dans mes bras... Des larmes montèrent à mes yeux...

- Est-ce que je pourrais rester ici un moment ?
- J'accepte mais tu devras participer aux taches de la maison...

Une retrouvaille inespérée, un coeur meurtri par le temps, une âme pure... Le destin s'était remis en marche...


8eme mouvement : Un souvenir

Musique-clé : Town, Flow of time, People - Clannad Original Soundtrack (4:28)



Le récit

Nous vivions dans le même genre de cabane que celle que j'avais eu dans mon passé. Elle s'était endormie dans un coin de la pièce en veillant sur moi. Elle me paraissait toujours ausi vulnérable, malgré le fait que son tempérament soit un peu plus énergique. La revoir m'avait transpercé le coeur, je ne pouvais pas me permettre d'avoir encore une fois une relation pareille, je ne voulais pas que nous connaissions à nouveau un destin pareil, je ne voulais pas souffrir encore.

Elle se réveilla, elle vit que j'étais en train de la regarder :

- Qu'est-ce qu'il y a ? J'ai quelque chose sur le visage ou quoi ?
- ... Quelles tâches est-ce que je devrais faire aujourd'hui ?
- ... Oh... bon ben aujourd'hui c'est repos pour toi... T'avais vraiment l'air de souffrir durant ton sommeil... Laisse moi te préparer ce que j'ai de mieux... Attends moi ici...
- ...

Elle ouvrit la porte, le soleil était déjà haut dans le ciel, elle sortit dans la lumière par la porte où la lumière s'infiltrait en m'éblouissant...
Elle revint plus tard avec des herbes et des champignons et elle se mit à cuisiner dans une marmite en métal ébréchée...

- Voilà c'est prêt, j'espère que tu apprécieras...

C'était la même mixture pâteuse et jaunâtre que la première fois...

- ...
- Qu'est-ce que t'as ? Tu manges pas ?...
- ... Pas faim...
- Mais qu'est-ce que tu me racontes là tu DOIS avoir TRÈS faim avec tout ce qui s'est passé hier....

Elle se mit derrière en moi en prenant un bol de sa mixture, puis elle posa délicatement sa main sur ma joue...

(... le contact de sa main... je l'avais oublié...)

Elle me pinça violemment la joue pour me faire ouvrir la bouche et y rentra une cuillère de sa "soupe"...

- Mange ça te fera du bien...

(Arf... elle m'a piégé et je ne peux pas bouger dans cette position...)

- Maintenant tu vas TOOOUUUUT manger comme un grand garçon...

Quelques minutes plus tard, après que plusieurs bols furent vidés et après que j'eus souffert de maux d'estomacs très violents.

Elle s'assit en face de moi et me regarda droit dans les yeux :

- C'est bizarre je sens en toi une grande tristesse, je pensais que tu te sentirais mieux ici...
- ... C'est pas grâce à ta soupe en tout cas...
- Non mais oh... tu as tout mangé et tu en as même repris plusieurs bols...
- Errf j'étais piégé... j'en ai encore le goût dans la bouche...
- N'empêche qu'au bout d'un moment tu les acceptais sans broncher...
- Ah ça c'est parce que ta soupe m'avais achevée...
- ... Hahaha... Bon en tout cas on dirait vraiment que tu vas mieux... Depuis hier on dirait que tu cherchais à éviter de te lier à moi...
- ...
- Tu redeviens silencieux hein ?


Elle se leva pour regarder son reflet dans un bac d'eau...

- ... En entendant ton nom hier, je me suis dit que se serait pas pratique si tu devais m'appeler... Tu dirais des trucs comme : "Hey", "Femme viens là", ou des trucs comme ça...

Elle continuait à se regarder dans l'eau du bac...

- ... Ao... Aokurin... Des yeux bleus... et...
- ... et une pureté incomparable...

Elle se retourna soudainement sous l'effet de la surprise...

- Qui es-tu vraiment ? Est-ce que tu saurais quelque chose sur moi ?
- ... Je ne peux pas te répondre...
- ... S'il-te-plait dis m'en plus sur ce que tu sais sur moi... depuis peu j'ai commencé à faire des rêves... Au départ c'est un merveilleux rêve et je passe des moments chaleureux avec une personne dont je ne peux voir le visage... puis la neige recouvre ce monde et nous nous effondrons tout les deux... Donc s'il-te-plait je veux savoir...
- ... La vérité viendra seule à toi le moment venu... Je ne peux rien dire...

Elle fut déçue par ma réponse, je pouvais le voir sur son visage, elle attendait sans doute de savoir qui était cette personne sans visage qui partageait ces moments chaleureux...

Le reste de la journée se déroula sans un bruit, sans une parole.

La nuit passa, le lendemain matin au moment où j'ouvris les yeux je vis Aokurin qui était penchée sur mon visage :

- Ah enfin tu es réveillé, viens avec moi...
- Mais que...
- Ne discute pas, j'ai trouvé quelque chose qui va te plaire...

Elle m'emmena à une cascade, ramassa quelque chose puis elle me dit en souriant :

- J'aimerais faire un serment avec toi et je veux que tu le fasses avec moi tu es d'accord ?
- ...
- ... Tu te souviens de notre petite discussion à propos de si je disparaissais... Et bien j'ai réfléchi à propos de ça... Avant j'aurais dit que je rendrais heureuse la personne avec moi chaque jour de sa vie... mais à présent... Voici le serment que je te fait Angel... Moi Aokurin, je jure de passer ma vie avec Angel, que je ferais tout afin que son bonheur soit réalisé, pour cela, peu importe le nombre de fois que je mourrais ou disparaitrais... je jure de retrouver Angel... Afin que nous puissions toujours vivre heureux ensemble...

Elle finit son serment en rougissant légèrement et en souriant puis elle mit les bras autour de mon cou puis elle les retira. Un pendentif avec une pierre bleue turquoise était attaché à mon cou. Elle me mit un autre pendentif dans la main...

- C'est le symbole du serment que nous nous étions fait ce jour-là... Désolé de t'avoir laissée seul... Angel...

L'obscurité dans laquelle mon coeur était enveloppée se dissipa soudainement, j'étais heureux qu'elle se soit souvenue de notre vie... Les larmes que je croyais ne plus jamais revoir remontèrent à l'instant où je me rendis compte de cela...

- C'est à mon tour de faire ce serment alors... Moi Angel, je jure que je ferais tout pour protéger les moments de bonheur que nous avons et aurons dans l'avenir, je jure aussi de rendre heureuse celle qui passera sa vie avec moi... Peu importe ce qui nous séparera, je jure de toujours retrouver Aokurin... Peu importe si je meurs ou disparais... Je le ferais afin que nous puissions encore une fois vivre ensemble...

Je plaçais mes mains autour de son cou et y attacha le pendentif qui symbolisait notre serment...

Quelques jours passèrent, chacun de ces jours étaient un réel trésor pour moi...



Un jour, plusieurs hommes en uniformes noirs arrivèrent pour encercler notre maison :

- On sait que tu es là Arrancar sors d'ici et rends-toi gentiment...

Par chance, Aokurin n'était pas encore rentrée, j'allais me rendre afin de ne pas lui causer de problème...

- Vis-tu seul ici ?
- Ouais... pourquoi sale Shinigami ?
- Tu mens... on a trouvé cette femme qui vivait avec toi...

(Qu'est-ce qu'ils vont lui faire ? Je n'ai pas encore retrouvé tous mes pouvoirs...)

- Tu ne devrais pas mentir à nous : le service d'espionnage du Gotei 13... Emmenez les... Et exécutez les tous les deux...

Un bonheur retrouvé, un coeur qui se remettait de ses blessures, un serment renouvellé les rouages du destin tournaient une fois de plus...


9eme mouvement : L'expiation

Musiques-clés : Kokoro - Dai (1:29) jusqu'au ************ puis passez à Otonashi - Angel Beats Original Soundtrack (1:40)





Le récit

Alors que tous les Shinigamis employèrent une technique pour m'emprisonner je pus voir Aokurin qui me regardait alors qu'elle était emmenée par les Shinigamis.

Les tissus de leur techniques d'immobilisation me couvraient petit à petit le corps, je me rappelais ce qu'elle m'avait dit et notre serment renouvelé, puis je me redressais d'un coup et cria à Aokurin :


- Peu importe ce qui nous séparera, j'ai juré de toujours te retrouver...

Je pus voir un sourire éclairer son visage et je pus lire "merci" se former sur ses lèvres, soudain un voile m'entoura le visage et ce fut la dernière image que j'eus d'elle.

On m'avait emprisonné et dit que j'allais être exécuté le lendemain matin. Je sentis qu'on me transportait, la route fut longue quand enfin on me posa sur un sol froid et humide, j'entendis une grille se fermer. J'étais surement dans une prison.

Quelques heures plus tard, j'entendis la grille s'ouvrir à nouveau, plusieurs personnes entrèrent, j'entendais vaguement des bribes de phrases, je me reçus soudain un coup dans l'estomac, puis un autre dans le visage, les coups continuèrent inlassablement pendant plusieurs heures. Puis après une durée qui me parut être l'éternité ils s'arrêtèrent et puis repartirent, je me reposais pendant quelques minutes quand j'entendis la porte qui s'ouvrit à nouveau, on me porta à nouveau.


******************* (HS : changement pour Otonashi)


Après une longue attente, on me posa dans un nouvel endroit, là on me découvrit le visage et on me mit des menottes, elles supprimaient mon énergie, j'étais sur une colline, de nombreux Shinigami étaient présents.

(Sans doute pour voir un Arrancar se faire exécuter...)

On m'ordonna d'avancer vers un autel, je le fis sans résister, je savais que ma mort était inéluctable, je devais payer, selon eux, le crime d'exister.

Je fis un pas, je me rappelais chaque moment par lesquels j'étais passé, ma vie d'humain ma tristesse, ma vie en tant que Hollow : ma rage quotidienne, ma vie en tant qu'Arrancar : mes regrets éternels, mes retrouvailles avec Aokurin : la joie de vivre...

Je me rapprochais de l'autel d'un autre pas, la joie et l'exultation des Shinigamis présents étaient palpables, les cris de joie, les bras levés, les éclats de rire tout cela étaient compréhensibles ils allaient voir un de leurs ennemi tomber...

Je fis un nouveau pas, je me remis en mémoire notre serment, rien que le souvenir de cet acte me réconfortait, ce serment était devenu maintenant quelque chose qui faisait partie de moi. Le pendentif bleu turquoise pendait à mon cou...

J'avançais encore d'un pas, je me fis une promesse intérieur, que je gravais dans mon âme même, celle de toujours la retrouver et de vivre heureux pour elle et pour moi. Peu importe l'adversité je vivrais ma vie comme je l'entendrais...

On me fit m'agenouiller devant l'autel, je regardais le Shinigami masqué qui se tenait là : mon bourreau, je baissais la tête en signe d'acceptation de la sentence, il leva son sabre et me demanda si j'avais une dernière volonté :

- Celle de demeurer heureux... même dans ma nouvelle vie...

Je fermais les yeux en disant cela. Mon bourreau leva son sabre, le soleil commençait à se lever, puis dans un geste simple mais rapide il me transperça le torse

La douleur était intense, je sentais que j'étais en train de mourir, une large entrée avec des squelettes sur les portes apparut derrière moi...


(C'est donc l'heure de l'expiation...)

... Les portes s'ouvrirent sur un monde de ténèbres et d'obscurité... Deux longues chaines d'un métal noir s'attachèrent à mes bras, un large bras sortit de cet entrée et me transperça avec une épée...

Les portes se refermèrent petit à petit sur moi, je regardais à nouveau ce monde merveilleux que j'allais à présent quitter, alors que j'étais empalé sur cette épée, je fis une prière pour Aokurin en espérant qu'elle serait heureuse dans sa nouvelle vie...

Alors que le soleil se leva, les portes se refermèrent sur moi, l'obscurité éternelle m'attendait et m'avait rattrapée...

_________________
"Nous n'avons pas de corps, craignez nous...
Pour cela aussi, vénérez nous..."



Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 6 Aoû - 11:13 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Angel Ryuuji
Arrancard/Hollow

Hors ligne

Inscrit le: 27 Juil 2011
Messages: 123
Masculin Cancer (21juin-23juil) 鷄 Coq

MessagePosté le: Mer 10 Aoû - 10:30 (2011)    Sujet du message: Chap 2 : La rédemption Répondre en citant

10eme mouvement : Une fin et un commencement...

Musique-clé : Roaring Tides II - Clannad Original Soundtrack (4:15)



Le récit

Mon Enfer se résumait à ceci je devais subir chaque jour toutes les blessures que j'avais infligé, chacune des blessures qui étaient sur le corps des cadavres qui s'étaient accumulés sur ma route s'ouvraient sur mon propre corps et ceci se répétait inlassablement, de plus les blessures ouvertes n'entrainaient pas la mort. Ensuite de cela le deuxième traitement était, pour moi, une souffrance psychologique puisqu'on me faisait me souvenir des pires moments de ma vie de force.

Je ne voyais pas les autres résidents de cet endroit, tout mes sens étaient coupés et ranimés quand il le fallait...

Mais le souvenir du serment me permettait de supporter tout cela... Quelque part, je savais qu'elle m'attendait...

Seulement un jour, on m'emmena autre part, là on me permit d'utiliser mon ouïe ainsi que la parole... Mon long séjour m'avait fait perdre tout mes repères, combien de jours, de minutes ou même de seconde se sont écoulés, je ne le savais pas...

J'entendis une voix et sentit une présence puissante :

- Tu es donc le prisonnier spécial...
- ...
- Je suis le maitre ici, celui qui contrôle tout vos faits et gestes...
- ...
- On m'a rapporté que tu ne te pliais pas aussi facilement que les autres et que tu nous montrais une résistance peu commune... Je me demande bien qu'est-ce qui te donne cette force... Serait-ce... elle ?

J'entendis un ricanement en provenance du "maitre"...

- Angel !!!


(Aokurin ?!!! Mais qu'est-ce qu'elle fait dans un lieu pareil ?!!!)

- JE l'ai ramenée ici parce qu'elle avait une proposition des plus intéressantes
- Je... je lui ai proposé de prendre ta place...
- QUOI ?!! Mais pourquoi t'as fait ça ?!!
- Tu as plus de chances que moi de vivre en dehors...

Mes sens furent restaurés et je pu la voir, mais elle disparut à l'instant où je posais les yeux sur elle, j'entendis une dernière phrase venant d'elle :

- J'aimerais que tu retrouves une personne, c'est ma soeur jumelle, on a été séparées à la naissance, mais j'avais toujours essayé de veiller sur elle, malheureusement pendant un hiver elle mourut d'une maladie... Je te confie la moitié de mon pendentif... Retrouve la s'il-te-plait...
- Oui je te le promets...

Je me tournais à présent vers le "maitre" des lieux...

- J'accepte sa proposition... mais j'ai un marché à te proposer...
- Je t'écoute.
- En échange de suffisamment d'âmes tu libéreras Aokurin et abandonnera l'idée de me capturer aussi...
- Hmm... c'est d'accord... Mais je rajoute une condition... Tu devras agir en tant que "émissaire du maitre des Enfers" ... Je t'appose ma marque sur ton dos en signe de ton allégeance...

Il approcha sa main de mon dos, je sentis une immense brulure, un crane apparu dans mon dos...

- Voila comme ça tu ne pourras pas oublier ton petit marché... Maintenant sors de mon antre...

Il ouvrit un portail surmonté de squelettes et m'envoya au Hueco Mundo, dans un lieu qui m'était totalement inconnu.

Je m'effondrais sur le sol, toute la tension physique et psychologique que j'avais pu ressentir, remonta en un instant...



Je me réveillais une Arrancar aux cheveux rouges sang m'observait avec curiosité :

- Hmm qui es-tu ?
- On m'appelle Angel...
- Hey cet Arrancar n'a pas l'air d'être un ennemi

Un autre Arrancar arriva, il était relativement imposant, mais il me regardait avec mépris :
- Il ne me plait pas...
- Mais toi t'aime personne de toute façon Aobaka...

Elle me jeta un coup d'oeil et me sauta dessus :
- Kyaaa un ptit'ange rien qu'à moi...

Je la repoussais doucement et demanda aux deux Arrancars présents :
- Qui êtes-vous ? Est-ce que vous êtes avec Aizen ?

Elle me lâcha :
- Je me prénomme Akayuki et l'autre grognon là-bas c'est Aobaka, nous sommes des Arrancars dissidents et nous affrontons Aizen... Veux-tu nous rejoindre ?
- Affronter Aizen ? J'ai toujours voulu le faire... Très bien je vous rejoins...

Akayuki me sauta au coup

- Ouiiii je suis si contente que tu nous rejoignes !!!


On m'amena aux quartier général des Arrancars dissidents, là-bas on avait entendu de ce que j'avais fait durant ma période "Hollow", j'eu rapidement de hautes responsabilités au sein de ce groupe, jusqu'à obtenir une place parmi les dirigeants de l'organisation.

Cependant, récemment, plusieurs membres de notre groupe se sont retrouvés morts ou ont disparus, on soupçonnait la présence d'un traitre au sein de l'organisation. Les rumeurs comme quoi j'étais le traitre s'agrandissant, on m'ordonna d'infiltrer le Seireitei et d'y trouver des informations sur les agissements du Gotei 13. On souhaitait m'éloigner des décisions les plus importantes c'était certain, mais je me résolus à y aller...


Petit mot de la part d'Angel (le vrai, le réel, l'auteur, le dieu vivant)

Musique-clé : Uchuu Tetsujin Kyodain - Lucky Star Ending Theme Collection (2:56)

Pour finir sur une note plus joyeuse, voici une petite chanson-karaoké, vous pouvez écouter ça comme un Ending pour tout ce que j'ai fait et en lisant mon message aussi bien entendu xP


Le message x3 :
Voila vous connaissez à présent le passé d'Angel, sachez que j'ai pris beaucoup de plaisir à mettre en scène mon petit personnage, ainsi que sa rencontre avec Aokurin, mais aussi sa "mort" que j'ai réellement voulu rendre épique avec la petite musique "Otonashi".

Afin de transmettre la meilleure expérience possible j'ai aussi ajouté une ou plusieurs musiques à chaque partie, puisque simplement lire c'est bien, mais on aime tous écouter une musique qui corresponde à ce qu'on lit, je m'en suis rendu compte au moment de la mort "humaine" de Aokurin, au moment où je regardais en même temps un épisode de FMAB xD

Donc vous avez, en exclusivité, un nouveau procédé de RP qui, je l'espère, saura transmettre ce que je ressentais en écrivant ce passé.
Vous pouvez bien entendu vous en inspirer pour vos propres histoires ^^

Pour la suite, vous la connaissez, elle est dans la 3eme partie du RPS qui s'appelle  "Tournoi pour l'honneur Un nouvel ennemi ?"... x3

Sur ce je remercie tout ceux qui m'ont soutenus, ont lus mon passé, ont voulu faire les cobayes essayer le procédé que j'ai mis en place ^^ .Quoi qu'il en soit, je vous souhaite à tous une bonne future lecture et écriture Okay

(J'adore l'image dans la musique Roaring Tides II je trouve qu'elle représente bien les moments passés par Angel et Aokurin)

_________________
"Nous n'avons pas de corps, craignez nous...
Pour cela aussi, vénérez nous..."



Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:38 (2017)    Sujet du message: Chap 2 : La rédemption

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Juyon Bantai Index du Forum -> Juyon bantai -> Histoires Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com